Manger des abas

En plus de la saveur, manger des abats, c’est faire le « plein » de protéines, de sels minéraux (essentiellement le fer), et d’oligoéléments. Certains restaurants y sont spécialisés, à l’instar du nôtre basé à Lyon : Carnegie.

Les abats sont d’autant meilleurs quand ils proviennent du veau, étant notamment plus tendres. Cervelle, rognon, ris, etc. sont autant de possibilités selon les préférences de chacun.Si on ne les prépare pas soi-même, il y a l’alternative des restaurants proposant exclusivement des plats « faits maison », dont Carnegie, qui se trouvant sur Lyon.